Ensemble Abchordis - "Odi e Amo" - Église de Melreux - Samedi 12 octobre  20h30

© abchordis

"Odi e Amo" Eroici Amori

Bach, Haendel, Vivaldi par l' Abchordis ensemble

Samedi 12 octobre à 20h30

Eglise Saint Pierre, Place Saint Pierre, 6990 Melreux (Hotton)

Réserver
VIDEO 1 VIDEO 2


Le programme du concert

Georg Friedrich Händel (1685 - 1759) Susanna - Crystal streams in murmurs flowing (de l'Oratorio “Susanna” HWV 66)

Johann Sebastian Bach (1685 - 1750) Concerto pour clavecin en La majeur BWV 1055 Allegro - Larghetto - Allegro ma non tanto

Georg Friedrich Händel Cleopatra - Se pietà di me non senti (de “Giulio Cesare in Egitto” HWV 17) Arianna - Sdegno, amore fanno guerra a questo core (de “Arianna in Creta” HWV 32)

Antonio Vivaldi (1678 - 1741) Concerto pour Basson en La mineur RV 500 Allegro - Largo - Allegro

Georg Friedrich Händel Alcina - Ombre pallide, lo sò, mi udite (de “Alcina” HWV 34) Fly from the threat'ning vengeance, fly! (de “Occasional Oratorio” HWV 67) ⬆︎


Abchordis ensemble

Marie Lys, Soprano
Claudio Rado, Violon I
Lukas Hamberger, Violon II
Corinne Raymond-Jarczyk, Alto
Nicola Paoli, Violoncelle
Giovanni Battista Graziadio, Basson
Andrea Buccarella, Clavecin et Direction ⬆︎

© abchordis

Abchordis Ensemble fut créé en 2011 pour mettre en lumière des "masterpieces" du baroque italien qui n'avaient pas encore été publiés ou édités.  Dans cet objectif, l'ensemble a entrepris une activité de recherche musicale scrupuleuse, consacrée principalement à la redécouverte de la musique sacrée italienne des XVIIème et XVIIIème siècles. ⬆︎


Présentation des œuvres

Eroici Amori

Depuis l’aube des temps, Amore e Odio (Amour et Haine) ont été les forces principales à remuer et diviser l’âme humaine ; dans l’opéra baroque, comme dans la tragédie grecque, les amours, les intrigues, la jalousie et la vengeance sont les moteurs de chaque récit; les héros et les héroïnes sont les protagonistes de ce microcosme légendaire, dans lequel se heurtent toutes les passions humaines les plus fortes.

ODI e AMO est un « voyage sentimental » à travers ce monde ; quatre héroïnes händeliennes deviennent les paradigmes de quatre modes différents d’aimer et affrontent les conséquences de leur choix amoureux : alors que Susanna est sauvée par son amour pur et vertueux pour son mari Joachim (l’amour sacré), Cleopatra est au contraire tourmentée et chagrinée par son amour pour Cesare, d’abord séduit uniquement par intérêt et désir de pouvoir, mais ensuite sincèrement aimé (l’amour profane). Adrianna, dévorée par une jalousie féroce, aime et en même temps déteste son Teseo, mais décide de seconder et de soutenir son amoureux dans chacune de ses entreprises (l’amour indulgent), alors que la sorcière Alcina utilise ses pouvoirs pour subjuguer Ruggero à son propre amour, mais une fois l’enchantement rompu, elle cherche furieusement à se venger, après voir perdu tout espoir d’être aimée (l’amour vindicatif). Le destin dramatique d’Alcina, qui cède à la vengeance par amour, semble annoncé par les vers de l’air célèbre de l’Occasional Oratorio : Fuis la vengeance menaçante ! Evite ton destin, avant qu’il ne soit trop tard : une fois la flèche tirée, tu n’échapperas pas à la mort. ⬆︎